TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Darksiders III

#CR
 
Vu que j’ai du temps à perdre en ce moment , et même si je me suis fait damer le pion pour inaugurer le ballet des CR 2019, je me suis dit qu’il serait de bon aloi de faire un petit retour d’expérience sur la dernière création de THQ Nordic. Vous l’aurez compris, on va parler d’apocalypse et de démons, mais aussi de pêchés capitaux, voici donc en exclusivité pour HFR, un compte rendu de Darksiders III.
 
https://gamewave.fr/static/images/news/headers/952c6-thumb-1920-829496.jpg
Tremblez démons, Fury débarque
 
La saga Darksiders , c’est une quadrilogie annoncée, dans laquelle on incarnera un cavalier de l’apocalypse qui sera différent selon les opus. Dans le premier volet ,on incarnait le puissant War dans une aventure haute en couleurs très réussie, assez typée Zelda-like , avec des donjons et des items qui débloquent l’accès à de nouveaux lieux au fur et à mesure de la progression. Le deuxième volet où l’on se mettait dans la peau de Death était d’un autre style, plus axé sur le loot avec des zones un peu plus ouvertes, mais d’une intensité moindre que le premier. Dans ce troisième chapitre, on incarne Fury, sans doute le cavalier le plus arrogant de tous, et on revient sur un jeu qui retrouve un peu l’esprit du premier Darksiders, mais là encore, cet opus fait moins bien que son aîné, de mon point de vue. Le prochain titre, qui devrait être le dernier , clôturera la saga avec Strife.  
 
Convoquée d’urgence par le conseil ardent, Fury se voit d’emblée confier une tâche dantesque : les sept péchés capitaux se sont libérés, et il va falloir ramener tout ce beau monde à la maison. Pour l’aider dans sa quête , notre héroïne sera assistée d’une gardienne aussi pénible que bavarde, et trouvera également de l’aide pour améliorer son équipement , mais je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler même si les rencontres principales arrivent très rapidement dans le jeu. Là où c’est assez bien vu, sans trop en dévoiler, c’est que Fury semble elle même totalement dominé par tous les péchés capitaux. Elle est orgueilleuse, elle veut tout et plus encore, mais en faisant le moins d’effort possible. Petit à petit néanmoins, sa vision des choses évoluera au fur et à mesure de sa progression et de sa lutte contre les péchés. Le personnage n’est en tous cas pas aussi creux qu’il puisse paraître au premier abord.
 
https://d2skuhm0vrry40.cloudfront.net/2018/articles/2018-11-26-09-25/This_view_is_soooo_2010.jpg/EG11/resize/690x-1/quality/75/format/jpg
Les ravages de la guerre ….
 
Techniquement, ce Darksiders s’annonce un peu daté. Sans être immonde, les environnements ne sont pas à tomber par terre. La direction artistique est plutôt réussie, mais graphiquement c’est assez moyen, excepté quelques passages. Les animations ne sont pas folles non plus, bref on ne retiendra pas le jeu pour sa réalisation, même si encore une fois le design des différents protagonistes - particulièrement les sept péchés - est plutôt réussi.  
 
Parlons plutôt du gameplay puisque c’est le coeur du jeu, et c’est pour ca qu’on viendra ou non sur ce darksiders. Tout au long de l’aventure, on va se coltiner des hordes de démons et autres joyeusetés. Pour abroyer le crâne de ces affreux abominatifs, on aura à notre disposition une arme principale, un fouet, et plusieurs armes secondaires qu’on débloquera au fur et à mesure de la progression. On aura également le loisir d’utiliser une capacité spéciale lié à l’arme mais uniquement lorsque la barre de furie sera remplie, et un genre de god mode dans lequel on déversera toute notre colère sur nos ennemis à grands coups de fouets. Là encore, pour utiliser cette capacité, il faudra remplir - assez lentement - une jauge de chaos au fil des combats. Ce n’est pas tout, on pourra aussi insérer des gemmes dans notre équipement, chacune ayant un pouvoir actif lié à l’arme utilisée, et un pouvoir passif dont on bénéficiera en permanence, même si on n’utilise pas l’arme en question. Imba , vous avez dit ? Ouais.
 
https://cdn1-www.gamerevolution.com/assets/uploads/2018/10/Darksiders-3-Non-Linear-Gameplay.jpg
Voilà un boss bien paresseux … oh oh oh
 
Pour améliorer tout ca, il faudra collecter divers matériaux. Pour l’arme principale ca fonctionne un peu comme un dark souls,avec des fragments de métal, puis éclats, puis  morceaux, et caetera. Pour les gemmes, il faudra collecter ici et là des artefacts angéliques ou démoniaques. Sachant que certaines gemmes upgradées au maximum sont totalement craquées, autant dire qu’on se jettera rapidement sur le moindre item à ramasser. Pour finir , que serait un bon souls-like-mais-pas-trop sans leveling ? Chaque ennemi vaincu sera l’occasion de récolter des âmes, que l’on pourra troquer chez un marchand bien connu de la saga pour améliorer ses statistiques ou acquérir des items et autres consommables. Comme dans un Dark Souls en fait. De la même manière, les âmes seront parfois trouvées à même le sol, sous forme de cache, en quantité plus ou moins importante.
 
Côté leveling, il n’y a que trois stats à améliorer : Santé, Force et Magie. J’ai fini le jeu au level 55 environ, et j’ai du mettre 25 points en santé , 5 points en magie, et le reste en force, pour coller à mon build, mais je pense que plusieurs approches sont viables.
 
Dans les faits, lorsque l’on décède - c’est à dire assez souvent mais j’y reviendrais - on se retrouve au dernier feu de c.. euh, à l’antre de marchand la plus proche ( qui fait aussi office de téléporteur ) , et on laisse sur place toutes les âmes récoltées, et les ennemis repopent, comme dans .. bref vous avez compris. Heureusement, si l’on meurt une deuxième fois, les âmes restent sur place et on finit de toute façon par les récupérer, pas comme dans vous savez quoi.
 
https://i.jeuxactus.com/datas/jeux/d/a/darksiders-3/vv/darksiders-3-videos-5c0e855cd21a2.jpg
Mr McGee, ne me mettez pas en colère. Vous risqueriez de le regretter
 
Côté baston, y’a de quoi rigoler un peu, mais pas trop. Pour ma part j’ai fait le jeu entièrement au fouet, je n’ai utilisé aucune arme secondaire, et j’utilisais principalement la même combo qui avait l’avantage de stunlock un ciblé. Ciblage qui , au passage, et plutôt à la ramasse, avec une caméra qui part souvent dans tous les sens, et une touche esquive - non paramétrable (!) - placée de manière hasardeuse. Quand on a l’habitude tout esquiver avec “O” ( ou “B” ) , et qu’on doit au final utiliser L1 ( ou RB ), c’est pas une partie de plaisir. On finit par prendre l’habitude mais ca fait rager au début. D’autant que l’on va chercher à esquiver le plus possible, puisqu’un esquive bien timée permettra d’asséner un coup violent imparable, en plus d’interrompre la combo de l’ennemi. Les armes secondaires ont trop peu de portée à mon goût, et dans ce jeu, ca n’est généralement pas une bonne idée de se jeter dans la mêlée, du moins dans les premières heures.
 
L’avantage des armes secondaires par contre, c’est qu’elles octroient chacune un pouvoir unique , qui va permettre d’atteindre des endroits auparavant inaccessible. Voilà qui permet de faire la transition sur le level design, globalement réussi. Les zones de jeu sont quasiment toutes interconnectées via des raccourcis que l’on pourra débloquer au fil du temps, et il y a de très nombreux items cachés ici et là, il faudra donc revenir fréquemment sur ses pas, une fois une nouvelle arme débloquée. C’est plutôt bien fait pour le coup, et ca n’est jamais une perte de temps.
 
https://cdn.segmentnext.com/wp-content/uploads/2018/07/Darksiders-3.jpg
Ca va bastonner sec !
 
Quelques mots sur la difficulté pour finir. En ce qui me concerne, j’ai fait le jeu en difficulté maximum ( Apocalyptic ). Le jeu est très difficile, au moins jusqu’au deux tiers / trois quarts, le temps de débloquer suffisamment de gemmes au niveau max et d’avoir un level suffisant. Les boss demandent un temps d’adaptation mais ne sont pas particulièrement retors, par contre, avant de les atteindre … pfiouuu, on va clamser un bon paquet de fois. Certains mobs lambda peuvent nous tuer en deux coups, et les versions élites one shot, ni plus ni moins. Foncer tête baissée signifie quasiment systématiquement la mort, faut vraiment faire très attention, d’autant qu’il y a plein de surprises susceptibles de vous tomber sur le râble n’importe quand. Bref, sur ce mode de difficulté, vous allez en chier, a moins d’être un warlord du pad
 
Au final, est ce que je recommande le jeu ? Pour le coup je rejoins l’avis de notre cher Eyldebrandt national : si vous cherchez du challenge , mettez le jeu en Apocalyptic et foncez , y’a de quoi faire. Si vous connaissez et aimez la license - comme moi - , vous pouvez y aller aussi. Difficile de le recommander à 40 euros dans les autres cas de figure. Le jeu ne sera pas dans mon top 10 de l’année en tous cas, mais j’en garderais globalement un bon souvenir.