TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Counter-Strike: Global Offensive

nanoCR Counter Strike Global Offensive - Danger Zone

 

https://www.foxsportsasia.com/uploads/2018/12/images-45.jpeg

 

Après bien plus de parties que prévu sur le nouveau mode battle royale de CSGO, je me suis dit qu'il était peut-être intéressant de faire un petit retour pour le topic, des fois que des gens suffisamment fous pour avoir fait l'impasse totale sur CSGO aient soudainement l'envie de s'y mettre, d'autant plus que maintenant c'est gratuit.

 

La gratuite ça paye

 

Alors oui, commençons ce CR par le changement le plus important pour CSGO, et totalement hors-sujet, je veux bien sur parler du passage en free to Play du jeu. Car oui, a l'instar de Team Forstress 2 il y a quelques années, Counter-Strike devient lui aussi gratuit pour tout le monde. Plus d'excuse donc pour jouer au FPS multi de référence. Petite précision pour ceux qui disposerait déjà du jeu: vous obtenez directement le statut Prime, que vous soyez niveau 21* ou pas. Et passage, on dit « au revoir » a la nécessite de lier son compte à un numéro de téléphone valide pour l'accession au Prime*. Je ne suis pas là pour lancer le débat pour ou contre cette mesure, mais c'est un choix qui est discutable. Quant aux nouveaux joueurs, ils peuvent au choix devenir Prime contre une modique somme (équivalente au prix du jeu avant son passage F2P) ou alors comme les anciens, atteindre le niveau 21*. Voilà pour le gros changement de modelé économique du jeu, parlons désormais de l'autre plus grand changement ludique du jeu: le mode battle royale.
*Petite précision : pour ceux qui ne seraient pas au courant, dans CSGO, chaque partie fait gagner de l’expérience et des niveaux. Précédemment, ça ne servait à rien a par à obtenir le statut Prime en atteignant le niveau 21. Ce statut Prime permettait de ne jouer qu’avec d’autres Prime, et avait pour but de lutter contre la triche en liant le Prime avec le numéro de téléphone associer au compte Steam. En cas de ban, il était impossible de réutiliser le même numéro de téléphone avant 6 mois sur un autre compte Prime, et donc le nombre de chesters en Prime était censé être plus faible. Aujourd’hui le statut Prime ne sert qu’à obtenir des drops exclusifs.

 


How do you do fellow kids?

 

Ça semble de prime abord un peu étrange de voir débarquer un mode BR sur Counter-Strike. Un peu comme un vieux qui s'habille avec les dernières tenues à la mode chez les moins de 15 ans. On sent pointer le malaise, mais on n'ose trop rien dire. Le malaise s'accentue un peu plus encore quand on lit les caractéristiques de ce nouveau mode de jeu: 16 joueurs en solo, 18 en squad (de deux ou trois joueurs). Ou comment passer du concept d'un concert au stade de France a une version acoustique dans le salon d'un appartement Parisien. On s'en doute, la carte subit le même rétrécissement façon lavage a 60 degrés.

 

Tiens la carte, parlons-en! Il n'y en a qu'une (pour le moment du moins), et se nomme Black Site. Elle est divisée en zones hexagonales, un peu comme un plateau de jeu et ça a son importance. En effet, le rétrécissement de la zone ne se fait pas selon un cercle qui rétrécie comme sur PUBG ou Fortnite, mais selon un pattern aléatoire suivant lequel la Danger Zone du titre se rétrécie d'hexagone en hexagone, pour finir sur un unique hexagone final. L'avancée de ce processus fait donc apparaitre une aire de jeu qui peut être une sorte de grand couloir traversant la map par exemple. Ça change du cercle, et je trouve ça plutôt bien foutu.

 

L'autre utilisation des hexagones est lie au positionnement des ennemis sur la map. En effet, contrairement à PUBG ou a moins de repérer visuellement (ou auditivement) un ennemi il est impossible de savoir où chacun se situe, sur Black Site la carte indique si un hexagone est occupé par un ou plusieurs ennemis. On peut donc suivre le déplacement en direct des ennemis, et prévoir ses déplacements d'un hexagone a l'autre en fonction de ça. Attention cependant: un hexagone fait une certaine taille, impossible de savoir précisément ou est l'adversaire, ni s’il est seul ou accompagne. Pire: les tourelles automatiques déployées font figure de leurre et leur activation sera perçue sur la carte comme une présence, qu'il y ait ou non un joueur dans l'hexagone. Il ne faut donc pas prendre cette information pour argent comptant. Ça ajoute un peu de piquant, quand par exemple on voit sur la carte que l'hexagone ou l'on souhaite aller semble occupe mais qu'on n'arrive pas à repérer le ou les ennemis qui devraient s'y trouver. Ça fait aussi l'effet Aliens et son détecteur de mouvement quand on voit les hexagones s'allumer au fur et à mesure dans sa direction. Un dernier point concernant la position des joueurs : chacun choisit avant le lancement de la partie l'endroit où il veut être déployé (avec un temps de décision de 20 secondes), et surtout, chacun voit quelles zones ont déjà été sélectionnées. Sachant qu'une seule zone ne peut être sélectionnée deux fois, il faut se décider entre choisir tout de suite la zone que l'on souhaite, au risque de finir entoure par les 15 autres joueurs, ou bien attendre que tout le monde ait fait son choix et choisir son lieu d'entrée en fonction du positionnement des autres joueurs. C'est assez amusant, parfois énervant (quand on se fait prendre plusieurs fois de suite son lieu de choix), et surtout suffisamment diffèrent des systèmes concurrents pour être intéressant.

 

https://gameplay.tips/uploads/posts/2018-12/medium/1544394896_3.jpg
La map de Black Site

 

Don't you guys have phones?

 

L'outil le plus important dans ce BR version CSGO, c'est la tablette. C'est elle qui permet de regarder la carte et de connaitre l'occupation des hexagones ainsi que le rétrécissement de la zone, mais pas uniquement. En effet, c'est aussi via cette tablette que vous pourrez commander de l'équipement, qui sera livrer par un drone. Ainsi, le loot n'est pas forcément le plus important dans le jeu, et si vous êtes suffisamment riche (j'y reviendrai), vous n'aurez pas à compter sur la chance pour être bien équipe. Armes, munitions, grenades, kits de soins, gilet pare-balles, tout est disponible sur la tablette, et livrable par drones, façon Amazon. Attention cependant, car comme pour Amazon, la livraison peut être problématique! Car les drones peuvent être facilement repéré par un adversaire qui n'attende que ça pour vous sauter dessus alors que vous galerez avec l'emballage a la con. Méfiance donc, d'autant qu'il n'y a que la livraison à domicile de disponible, et pas de relais colis. Blague à part, la tablette peut également être améliorer afin d'obtenir plus d'informations, comme par exemple une prédiction plus lisible sur le rétrécissement de la zone.

 

https://steamcdn-a.akamaihd.net/apps/csgo/images/dangerzone/tablet_buy.png
Le menu d'achat

 

https://steamcdn-a.akamaihd.net/apps/csgo/images/dangerzone/tablet_drone.png
Le mode carte permettant de voir ou est le drone de livraison, l'occupation de la map et le retrecissement de la zone

 

Cofidis, Sofinco, Cetelem

 

Mais donc tout ça s'acheté contre du pognon, une bien belle ironie pour un F2P. Et le pognon, il faut le trouver. Au risque de me contredire quand je disais que le loot n'est plus aussi essentiel que dans PUBG, il faudra donc looter des pépettes. Mais ce n'est pas la seule façon de gagner de l'argent. On gagne de l'argent en survivant longtemps, en tuant des ennemis et en récupérant leur pèze, en trouvant des coffres blindes qu'il faudra faire exploser (révélant votre présence ainsi que celle du coffre, tout en vous mettant en danger car l'explosion est équivalente a celle de la bombe dans une partie de CS normale), ou d'une manière assez inédite dans un BR, via l'accomplissement d'objectifs secondaires.

 

Ces objectifs secondaires sont de deux types: assassinats et sauvetage. Les assassinats consistent à tuer une cible (un joueur) désigne contre une récompense. La personne n'est évidemment pas clairement identifiée, et on vous indique simplement dans quel hexagone de la carte se situe actuellement votre cible. Cela permet de pousser les joueurs à chasser leurs adversaires plutôt que de passer la partie entière planque dans un souterrain. Les sauvetages quant à eux consistent à amener des otages dans un lieu spécifique pour leur extraction. Cela a pour but de pousser les joueurs à bouger sur la carte, là encore pour éviter la campe.

 

Battle royale + Counter-Strike

 

Pour le reste, la formule combine les éléments classiques de BR (loot d'équipement, zone qui rétrécie) et de CSGO (équipements, armes et jouabilité). Les personnes de bon gout ayant une parfaite connaissance du gameplay de Counter-Strike auront donc un avantage tout naturel et se retrouveront en terrain connue. Et c'est d'autant plus important que l'équipement est plutôt rare et les munitions extrêmement précieuses. Il vaut mieux donc savoir viser correctement et éviter les gros fulls dégueu. Du fait de la taille relativement restreinte de la map et du nombre de joueurs (16 ou 18 je le rappelle), les parties sont très courtes (moins de 15 minutes au total), et plutôt tendues car les adversaires sont toujours proches. Il y a suffisamment de variétés apportées par les armes de CSGO, et on devra souvent utiliser des armes différentes, soit à cause du loot, soit à cause de la tablette. Cette dernière permet d'acheter une sélection de seulement 5 armes différentes, qui changent selon les parties. Enfin, je trouve que l'idée des objectifs secondaires est excellente et fonctionne très bien.

 

https://static.gamespot.com/uploads/scale_super/123/1239113/3472207-screenshot+2018-12-06+17.34.06.png

 

Mon avis

 

Sur le papier, la formule me faisait peur tant elle semblait boiteuse. Un BR a 16 joueurs, franchement ça ne me faisait pas rêver. Et pourtant j'ai finalement passe tout mon samedi dessus, sans décrocher, totalement accroc. La première raison me concernant, c'est le rythme et la durée des parties. Des parties courtes, sans temps mort, ça me convient bien mieux que les longues traversées de cartes immenses qui peuvent se conclure de manière aussi brutale qu'inattendu après 45minutes de néant comme on peut voir chez la concurrence. Ici, tout va vite, et qu'on gagne ou qu'on perde, ça ne prendra pas plus de 15 minutes. Sachant qu'en plus on lance une partie en un rien de temps, on enchaine les parties plus vite qu'un paquet de chips à l'heure de l'apéro. La carte est plutôt bien foutue, avec endormements de passages caches un peu partout, permettant de se faufiler d'un lieu à un autre en tout discrétion. Après presque 10h dessus, je découvre encore certains souterrains ou passages possibles. Chaque zone propose des spots intéressants et tout semble être exploitable soit pour prendre l'ascendant sur l'adversaire, soit pour se planquer. J'aime beaucoup l'idée de la tablette et de la visualisation des zones peuplées ou non. Ça fonctionne bien et à mon sens ça ne tue pas l'esprit du mode de jeu comme je pouvais le penser au départ. Le gameplay ne peut que me plaire puisqu'il s'agit de celui de CS, qui est mon FPS multi de référence. Bref, pour moi c'est vraiment un excellent mode de jeu. Il est vraiment appréciable de voir les développeurs arriver avec des idées neuves pour le genre, et qui ne se contentent pas de recopier bêtement ce qu'ont fait leurs concurrents, mais adaptent vraiment le mode au jeu sur lequel il le greffe. Quand en plus c'est offert gratuitement, il n'y a pas de raison de ne pas essayer.

 

J'espère que d'autres mas seront ajouté dans le future. Perso, même si je ne pense pas en faire mon mode de jeu principal (je suis un vieux con fidèle au mode classique 5v5 bombe), je sais que je vais y passer pas mal de temps, surtout si je n'ai pas beaucoup de temps pour jouer. Ça complète parfaitement l'autre mode de jeu court dispo (Wigman, 2v2 sur un unique bombe site) et donne une raison de plus (s'il en fallait une) de lancer CS quotidiennement.

 


Note: aucun des screenshots utilises ici n'est de moi.