TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Prey

Jeu
Prey
Par zad38 Le 09/12/18 voir sur HFR ›

tagcr Prey Mooncrash DLC

 

https://i.imgur.com/jMCOfPzh.jpg

 

CR pour un DLC qui est un peu injustement passé sous les radars. On connait les raisons : Mooncrash n'est pas un prolongement du jeu original et intègre des éléments de roguelite, de quoi surprendre. En plus il n'est pas vraiment donné (20€ hors soldes).

 

Un petit méta-scénario est présent pour justifier l'aspect roguelite. Peu après les événements de Prey, la base lunaire de Transtar ne répond plus, et le joueur incarne un hacker employé par une société concurrente qui va devoir revivre les évènements via des simulations, en incarnant 5 personnages différents qui doivent s'échapper de la lune. Tous ne sont pas jouables dès le début, ils devront être débloqués en remplissant des objectifs in-game.
Précisions importante : le joueur peut faire un "reset" de la simulation à volonté (regénérant le monde du jeu à chaque fois), et pour chaque simulation, le joueur peut incarner chaque personnage une fois. L'objectif final étant de réussir à s'échapper avec les 5 personnages dans une même instance de simulation. Le joueur gagne des points par ses actions (objectifs remplis, ennemis tués, etc.) et peut les dépenser avant chaque début de partie avec un personnage pour s'acheter armes et items.
Il y a également un degré de corruption pour chaque simulation, qui augmente avec le temps, rendant le jeu de plus en plus difficile et menant à un reset forcé à la fin.
Pour compenser, les points non dépensés et les améliorations des personnages sont conservées au fil des simulations, de mêmes que les plans des items/upgrades de combinaisons trouvés permettant leur achat avant chaque début de partie.

 

Parmi les personnages, on trouve un volontaire des expériences avec les typhons (qui va avoir des pouvoirs psy), la directrice du centre, membre de la famille Yu également (pouvoirs psy aussi), une ingénieure (qui peut poser une tourelle gratuitement [:jean-pierre defrog:3] ), un agent de sécurité (flingues), et... une femme de ménage, qui nous est présentée comme n'ayant aucune compétence. Je n'en dirai pas plus :o

 

Il existe 5 moyens de s'enfuir, certains accessibles à tous les persos, d'autres non (ou plutôt moins). Chaque perso a un moyen "assigné". Une fois qu'on a réussi à s'enfuir avec le moyen en question, on débloque la partie "histoire" du personnage, une série d'objectifs scénarisés qu'on pourra remplir avec ce même perso dans la prochaine simu. Obligatoire pour compléter le jeu (mais on ne les fait qu'une fois).

 

Le jeu est constitué de 3 zones, connectées par un hub central et par un tram' (certains arrêts ont par contre besoin d'être réparés selon les simus).

 

Mon ressenti sur le DLC :

 

-le début est poussif et pas terrible, on est un peu en slip, parachuté dans le truc, sans réel scénar
-le milieu et la fin sont bien plus plaisants, les persos commencent à avoir des pouvoirs sympas, on suit les histoires personnelles
-ces dernières sont inégales. Certaines réservent des surprises et sont plutôt malignes dans leur façon d'être connectées entre elles. Une des manières de s'échapper m'a fait éclater de rire aussi la première fois :o
-mais globalement l'aspect scénar ne reste qu'une collection de petites scènes ou histoires qui reste loin du jeu original
-dans Prey on pouvait passer du temps à fouiller les levels dans les moindre recoins, ici il faut malheureusement oublier. Peu de machins planqués, les coins à items sont vites connus et les détours pour y aller doivent être calculés
-n'ayez pas peur de l'aspect roguelite/temps limité : la conservation des pouvoirs accumulés/items achetables rend le jeu de plus en plus facile. En plus votre skill va augmenter, votre connaissance des levels va augmenter aussi, bref au bout d'un moment vous allez jouer en mode speed-run avec des persos craqués et suréquipés et ça passera tout seul
-il y a un aspect méta marrant dans le fait de jouer tous les persos dans une même simulation : il faut réfléchir aux items qu'on va prendre ou laisser pour les prochains, ou l'ordre de jeu des personnages. Par exemple l'ingénieure peut réparer une porte cassée vers une infirmerie, ce qui profitera aux autres persos ensuite. Une des manières de s'échapper nécessite d'accumuler un certain type d'items, donc pareil il sera plus judicieux de la garder pour la fin et de commencer la collecte dès le début.
-la qualitance Arkane est toujours présente niveau level design et possibilités de gameplay
-il y a une bestiole bien casse-couille dans le hub central qui va vous faire revivre de bons souvenirs d'Half-Life 2 [:to380]
-c'est quand même sympa de switcher sans arrêt entre des persos orientés psy/armes/tech. En fait le DLC me fait penser à Hitman avec cette façon de nous faire poncer les mêmes levels avec des approches/objectifs différents
-pas de NG+, dommage, pourtant c'était parfait pour

 

Globalement, j'ai beaucoup aimé et je regrette pas mon achat (à 10 balles par contre :o ). Faut dire que Prey était mon GOTY 2017.
J'ai déjà envie de le refaire avec le moins de resets possibles maintenant que je connais bien le jeu.

Jeu
Prey
Par zad38 Le 09/12/18 voir sur HFR ›