TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Dragon Quest XI: Echoes of an Elusive Age

#CR Dragon Quest XI

 

https://reho.st/self/7abc51580805656e1ad57ee99839c55cfac6b1e0.jpg

 

Après la sorti du Jeu il y a de cela un an au Japon,  Square publie enfin une version localisée pour les froggies, les rosbeef et les teutons. Dragon Quest est une série presque aussi fleuve que Final Fantasy, mais là où ce dernier a fini par dévier de son gameplay en essayent toujours de nouveaux modes, Dragon Quest, reste hardcore, ne paufinant que les mécaniques de combat, sans déroger au mode du tour par tour. Le jeu progresse surtout en farmant les ennemis sur notre chemin, y'a pas vraiment de quête farm (mais on peut farmer sans problème) ou d'XP lorsqu'on en achève une. L'XP est donnée par les mobs et les boss, les quêtes donnent surtout des objets.

 

L'histoire
Assez banale pour un DQ : un royaume attaqué, des monstres partout, un héro qui passe de karscher. Évidemment, ce qui intéresse le joueur sera plutôt le développement des compagnons que vous rencontrerez tout au long de votre aventure mais aussi le méchant voire le vrai méchant (il n'est pas rare qu'un jeu DQ soit en fait en deux grosses parties) et pourquoi les méchants sont méchants avec vous. Vous retrouverez là aussi tous les stéréotypes du JRPG : l'émo kid, le mec drôle, la gamine magicienne, le sombre guerrier... Chacun ayant bien sûr ses raisons pour vous accompagner.

Le système de combat

Grosse différence par rapport à ce que je connaissais : le mobs sont visibles sur la carte, fini les combats aléatoires, il est possible d'esquiver les combats, ce qui n'est pas pour me déplaire tant des fois j'ai tellement farmé que je rossais le boss d'un donjon après avoir slalomé entre tous ses sbires. Car oui, DQ insite au farm, entre les compo pour forger, le blé à se faire, mais aussi des monstres qui sont la uniquement pour faire de l'xp, avec en prime un combo pour faire spawn les dits monstres ou bien gagner multiplier l'xp de fin de combat, le flouze et les objets. Parlons en d'ailleurs des combos, c'est le gros changement du XI, de temps en temps les perso peuvent devenir "hypertoniques", permettant de créer des combos avec d'autres perso eux aussi hypertoniques. Et des combos il y en a une tripotée, des effets bénéfiques jusqu'aux attaques dévastatrices (mais pas trop). Le jeu reste assez équilibré là dessus et vous ne one shoterez pas un boss avec. Pour le reste c'est du tout par tout on ne peut plus classique, chaque perso ayant sa place suivant son agilité. Pour ceux qui trouvaient que FFXV était un bordel sans nom, DQ vous permet de vous poser et de réfléchir calmement à vos prochains mouvements.

 

Progression dans le jeu
Comme dit plus haut, on farme les ennemis sur notre chemin. A chaque niveau, toutes les stats du perso évoluent et on gagne des points de compétences à utiliser sur un hexagramme, pour déverrouiller des combo, des techniques ou des buff. Cet hexagramme evolue d'ailleur au fil de l'histoire. Le stuf se droppe mais aussi se forge. Une des nouveautés du jeu est la forge portable, qui permet d'accéder à un mini jeu de forge pour crafter un bon paquet d'armures, de bijoux, de vêtements (oui oui, des vêtements dans une forge) ou des armes. De plus le systeme de forge permet d'améliorer son stuff déja existant en proposant plusieur niveaus d'amélioration, buffant de manière plus ou moins linéaire les statistiques de l'objet. Rares sont les objets impossibles à améliorer.

 

Les graphismes.
Square a fait très fort, le jeu profite selon moi bien du unreal engine pour offrir des décors et des lumières vraiment soignés sans déroger pour autant du style dragon ball (Toriyama est le designer de la série). On est loin des piètres performances d'une 3DS qui nous faisaient nous demander pourquoi c’était plutôt en 2D old school (il est possible de switcher en 2D dans la version 3DS du jeu). On peut ne pas aimer, mais la qualité des modèles 3D, des textures et des environnement fait que, si appréhension il y avait, ben elle disparaît assez vite et on a envie de toujours voir plus de ce monde.

La bande son

J'ai une grosse critique à faire pour la bande son : il existe une version symphonique de l'OST du jeu. Pourquoi diable n'a-t-elle pas pris la place des musiques à proprement parler ? Le jeu s'ouvre sur une intro dans la bande son est composée par l'orchestre philharmonique métropolitain de Tokyo, et fait plaisir à écouter, il aurait fallu continuer ! Non pas que les musiques soient mauvaises (quoi qu'assez répétitives parce qu'il doit y en avoir qu'une vingtaine à tout casser) mais ca aurait rendu le jeu plus grand.

 

Conclusion
Un DQ dans la lignée des autres DQ. En mode normal on ne va pas mourir bien souvent. Un wipe une fois ou deux en passant mais en revoyant sa stratégie ou en farmant un ou deux niveaux supplémentaires et ca va mieux, mais on est loin de la difficulté de certains autres opus ou on whippait à peine sorti de son patelin. Square a pensé à cela en ajoutant un mode draconien avec des malus à rajouter au choix, un peu comme le mode hardcore de Kingdom Come : ennemis plus fort, magasins fermés, perso aléatoirement stun ou moins habile, un mode à poil, ennemis dont l'xp est basée sur la différence de niveau... L'histoire ne surprendra jamais les habitués de la saga, les ficelles sont assez grosses, mais tout cela reste assez agréable à suivre parce qu'on ne tombe pas dans la mièvrerie. Je n'ai pas joué à Ni no kuni pour savoir si l'histoire est plus adulte ou non, mais certains passages restent touchants.

 

Note : 16/20 parce que même si elle est prenante ils auraient pu faire un petit effort supplémentaire d’écriture pour l'histoire de chaque compagnon. De plus la version PC, qui est la version PS4, propose beaucoup moins de contenu que la version 3DS. La localisation aurait pu au moins comporter les textes en japonais, ca ne leur aurait rien couté vu que le jeu ne marche qu'en mode textuel (ils l'ont bien fait pour FFXV). Au lieu de cela, ils ont ajouté un doublage pour les neuneus américains. J'ai de suite coupé le son des voix dans les préférences pour que le jeu fonctionne à l'ancienne (bruit du texte tapé à l'écran). Je vais pas vous mentir, j'ai passé 90 heures dessus, y'a des jeux qui m'ont beaucoup moins donné envie d'y retourner malgré leurs qualités :o

 

Dernière chose, si vous aimez pas les spoilers : ne regardez pas la cinématique d'intro qui vous spoile tous les compagnons.