TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

The Bard's Tale 4

Petit retour sur Bard's Tale IV après 12h de jeu

 

Bon on va pas se mentir c'est le jeu techniquement le plus dégueulasse que j'ai vu depuis longtemps. En dehors des gros problèmex d'option graphique qui peuvent totallement bloquer le jeu (n'activez pas le plein écran), de l'absence de gestion du 21/9, du FOV console dégueulasse et la traduction FR même pas au niveau de Google Trad, le jeu se paye le luxe d'être relativement moche avec des modélisations grossières et des textures baveuses du siècle dernier. Le pire c'est que le jeu se paye même le luxe de ramer par moment sur ma machine alors que l'environnement est cloisonné et qu'il n'affiche rien de bien fabuleux. Même si l'on peut trouver des rustines sur le net pour gérer le 21/9 ou le FOV, ca ne masque pas le foirage technique et les multiples bugs qui subsistent.

 

Coté réalisation, on est vraiment dans un trip old school. Le jeu a beau se jouer en TPS, ca reste un level design "en case" dans lequel on bouge librement et qui switch en combat tour / tour lors des rencontres avec les ennemis. Il n'y a aucune interaction dans les dialogues. les différents dialogues possibles permettent juste d'explorer différents sujets chacun leur tour peu importe l'ordre. Ils ne servent a rien à par essayer de casser la monotonie d'une page de dialogue à lire. Les PNJ sont des robots. Ils attendent les uns a coté des autres l'expression fixe et vide que le joueur viennent les activer. Il n'y a aucune gestion du cycle jour/nuit et donc aucune vie dans les viles à part les dialogues basique que chaque PNJ répère quand tu te rapproches d'eux. Il n'y a aucune conséquence de nos actes sur le monde. On remplit des quêtes, on gagne de l'XP et des récompenses et on passe a la quête suivante.

 

Ceci dit, je dois reconnaitre que le jeu me plait bien. Les amateurs de Bard's Tale ou autre Might & Magic / Eye of the Beholder retrouveront des structures de jeu familière. Le party group explorant des dongeons fonctionne parfaitement. Le coté RPG est assez light avec peu de caractérisitique sur les fiches de persos (tout le monde utilise la force pour faire des dégats que ce soit un guerrier avec une épée 2H ou un voleur a l'arc par exemple), l'arbre de talent est relativement basique, il n'y a que 4 classes dispos. Mais les complémentarités fonctionnent très bien. Le jeu mise tout sur son système de combat qui pour le coup est vraiment bien foutu. Je trouve que l'ensemble a beaucoup de similitude avec Darkest Dungeon. Chaque perso a une petite poignée de skill suivant ce qu'il a débloqué sur son arbre de talent et ce qu'il a équipé en accessoire. Les combats se jouent sur une grille de 4x4 (séparé en 2 camps). Chaque skill a un template qui permet de viser une ou plusieurs case précise. Certains coups permettent de repositionner ses persos ou au contraire perturber la formation ennemie. En plus de la vie, les persos/monstres ont de l'esprit qui leur sert de bouclier pour canaliser un sort/attaque. Il faut obligatoirement des skills attaquant le mental pour briser cette defense et interrompre les capacités canalisées. On dispose d'un certain nombre de point d'activation par tour que l'on peut utiliser a loisir. C'est à dire que chaque personnage ne vas pas taper a tour de role. On utilisera les points d'opportunités pour activer des skills. On peut ainsi utiliser 3 fois le même perso pour activer 3 skills différents (ou 3x le même s'il n'a pas de cooldown). Les sorts consomment plutôt des points de sorts qui se régénèrent a raison de 1 pt/tour. Le but du jeu sera dévaluer les priorités et l'ordre de ses skills pour wipe le groupe en face le plus rapidement. On est parfois a mi chemin d'un Into The Breach sur la gestion des placement et l'enchainement des attaque / anticipation de l'adversaire et Darkest Dongeon sur le positionnement de son équipe et la gestion des skills. Le système de combat est une franche réussite qui donne toute sa saveur au titre.

 

A coté de ça on retrouve ce coté old school dans les quêtes qui n'est pas déplaisant. Je suis aussi extrêmement fan de l'OST. Il y a assez peu de musique. rien a voir avec la bande son sublime d'un Pillars of Eternity / Tyrannie. Mais le jeu est remplie de chants. Ca va de la complainte du barde, au choeurs des fanatiques en prières. Les chants ont une grosse consonnance celtique. Et quasi tous les persos ont un accent écossais assez prononcé. Ca chante tout le temps dans ce jeu que ce soit prêt des église, les tavernes, sur les docks. Meme les clodos qui servent a rien y vont de leur chansonette. Et ma foi, je trouve ça dépaysant (bien qu'assez répétitif). La quête principale na pas l'air de révolutionner le genre mais se laisse suivre sans soucis. Il y a de l'enigme (pas fisheprice mais pas trop complexe non plus), du combat, des secrets. Tous les ingrédients sont là.

 

Au final, je déconseille le jeu en l'état. Mieux vaut attendre un gros patch de correction de bug et d'amélioration des perfs. N'espérez pas non plus une narration et une mise en scène a la Witcher 3. Mais pour tous les fans de dongeon crawler en manque depuis les derniers Grimrock et Might & Magic X, et bien je dois dire que Bard's Tale IV fait bien le job. On sent clairement que les devs c'est des amoureux du genre mais des brêles en technique.