TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Pillars of Eternity II: Deadfire

Mon retour sur Pillars of Eternity II : Deadfire, après 130 heures de théorisations, expérimentations et ponçage du jeu (notez que je l'ai pas fini, j'suis dans la dernière ligne droite)  [:super citron]  
 
Pour moi c'est une énorme déception.
Déjà je peux pas blairer les univers pirates dans les jeux vidéos, et ça ne fait pas exception ici.
J'ai l'impression d'un jeu littéralement torché, qui n'a pas bénéficié du temps et du soin nécessaires pour épouser l'ampleur manifeste dont les devs rêvaient pour leu jeu.
 
Ce simili open world qu'on nous propose n'est là que pour maquiller le fait que strictement rien n'a changé depuis le 1er, les zones sont toujours minuscules et vides, le level design est basique et paresseux, et cette progression annoncée plus fluide est un calvaire vu qu'il faut se taper des minutes entières de rien pour aller d'un bout à l'autre de la map, entrecoupées d'autres minutes de rien une fois débarqué sur des îles lilliputiennes où y'a rien d'autre à faire que ramasser des fruits et de la flotte en plus d'un random combat contre un random gugusse.
 
A ce titre, le jeu est une gigantesque entreprise de remplissage de vide par du vide.
Y'a aucune quête intéressante dans le jeu. Aucune. y'en a une marrante sur une île au pif vers la fin du jeu, et c'est tout.
Les quêtes des compagnons sont nulles à chier de fou. Ils sont en plus moins bons que dans le 1er, et à des années lumières de ceux de Tyranny (qui a prouvé, en plus, qu'il n'était pas nécessaire d'avoir des quêtes pour avoir des NPC mythiques).
 
En parlant de Tyranny, Deadfire en reprend pratiquement toute la structure, sans la conquête, et en essayant de masquer les rouages, par du vide, encore une fois.
Raté, Tyranny était un objet conscient de ce qu'il était, personne n'était dupe, et la recette fonctionnait à fond.
 
Côté combat, système de jeu, builds et cie, ça reste excellent, et ça reprend encore les avancées de Tyranny, mais ici aussi le jeu est raté.
Raté à cause d'un l'équilibrage au pif tournament type et d'un jeu dont le mode de difficulté maximal n'est même pas digne d'un mode normal.
Non mais sans déconner


 [:jeanpierre decombres:5]  
 
L'histoire est anecdotique, l'écriture de fond est bâclée (même si stylistiquement la VO est très belle), les enjeux sont pourris, même si un effort a été fait sur les différentes factions.
Mais encore une fois, on calque Tyranny, en moins bien.
 
Resteront, quand même, la narratrice du jeu, sensationnelle, la belle ost, la ville de Neketaka, sublime, qui constitue le meilleur morceau du jeu, et le passage mid-game de la quête principale, grandiose, mais qui dure moins d'une heure.
D'ailleurs le jeu est vraiment très court, avec une quête principale fantôme qui dure grosso modo 3 grosses missions.
Ici aussi, on repense à Tyranny, qui est franc du collier sur ce point, et qui a pour lui une rejouabilité formidable. Deadfire propose aussi des points de rejouabilité forts, mais faudra se taper les 60% de vide à chaque fois, là où Tyranny est d'une densité constante.
 
Voilà, je suis dégoûté, le jeu est moyennasse de fou, en plus il est blindé de bugs bloquants un peu partout, et les stats sont à la zob.
 
Attendez les DLC et des maj de rééquilibrage, et jouez à Tyranny, un meilleur jeu sur absolument tous les plans.
Le 1er Pillars est également largement supérieur, malgré ses défauts.