TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Titanfall 2

Fini TITANFALL 2 en 10 heures d'après le compteur origin, joué en mode difficile, niveau 3/4 de difficulté.

 

Je ne peu pas faire de véritable CR car j'ai fait exclusivement le solo en bénéficiant des 7 jours d'origin accsess offert, mais voici mes considérations sur le jeu :

 

Tech/DA : Beau comme Alain Deloin

 

Je ne m'étendrai pas sur l'aspect technique, n'ayant pas les compétences d'un Eyldebrandt et bénéficiant d'une paire d'yeux magique/pourrie (raillez la mention inutile) qui font que temps que je ne perçois pas de micro saccades, un jeu me semble fluide même à 20 FPS  https://reho.st/self/928da8a2f2e864661b5b130f3db3ef7506f4c669.png

 

Sur ma 1060 le jeu est stable à 60 FPS avec les settings élevés (=max) et une distance d'affichage normale(niveau 1/3), mais il n'affiche rien de démentielle, les environnements sont assez uniformes, peu variés, manque de richesse dans les détailles et sont assez étriqués.

 

Pour la DA je la trouve assez quelconque, passe partout, elle ressemble trop a ce qu'on a peu voir dans les CoD, les gars même en changeant de licence et de moteur continu à reproduire les même visuelles...on peu considérer ça comme une certaine forme de talent...

 

En résumé le jeu est fluide, propre mais me représente pas un étalon ni techniquement, ni artistiquement.

 

Scénario/narration : 0 + 0 = la tête à Toto

 

La on se situe dans la moyenne des jeux vidéo c'est à dire au ras des pâquerettes, ça fait longtemps que je n'ai plus douze donc incarné un random dude qui va sauver le monde en mode one man army ça m'en fait bouger une sans touché l'autre...

 

En gros y a des méchant qui font des trucs de méchant et comme on est forcement le gentil on va leur casser les dents, parfois le jeu tente de nous faire croire qu'on participe à une bataille épic en nous collant un nombre variable d'alliés scripté dans les pattes dont la principale fonction est de nourrir ou de débloque le scripte suivant...heureusement il y a une magnifique bromance dedans...ou pas...

 

tout cela est aussi crédible qu'une mort de Marion Cotillard dans un batman

 


Gameplay : et la lumière fut...sous la forme d'une guirlande...

 

Bien que l'on soit en présence d'un classique FPS à couloir scripté, en tant que pilote notre avatar est doté d'un ensemble de mouvement spéciaux : double saut, dash, wallrun, qui en les combinant et mis en valeur par un gamedesign adapter donnent un véritable sentiment de fluidité dans les déplacements et dans les combats qui procure immédiatement un plaisir de jeu indéniable.
On virevolte autour des IA pour les prendres à revers avec une facilité assez déconcertante même pour un no skill comme moi en un mot c'est fun !

 

L'arsenal est aussi classique qu'efficace, les sensations de tir sont quasi inexistantes, une balistique à la CoD et zéro personnalisation des armes, ce n'est clairement dans ce domaine que le jeu brille.

 

Puis arrive le chapitre cinq ou une nouvelle mécanique est introduite , que je ne révèlerai pas pour ne pas spoilé, mais qui permet au jeu de s'élever encore plus haut dans l'excellence du gameplay, ce n'est pas quelque chose que l'on n'a jamais vu auparavant, mais c'est la combinaison avec les tricks move qui en fait un passage que j'ai trouvé jubilatoire à parcourir, sauf qu'a la fin du chapitre on retire au joueur cette possibilité  [:persons pr0ject:1]

 

A ce stade vous vous demander peut-être pourquoi je n'ai pas encore évoqué les titans, alors que l'on passe 50% de son temps à bord du titan, que tout les boss fight ce font en titan et qu'un chapitre entier ce traverse seulement en titan ?

 

Et bien c'est tout simplement parce que j'ai détesté ces phases, le titan est lent peu maniable, avec un simple dash avec cooldown pour nous aider et en plus dans la plupart des cas on le pilote dans des environnement étriqué avec plein d'obstacle gênant ces déplacement déjà mal habile. Du coup dans ces phases je passai mon temps à me caché derrière des obstacles pour recharger mon attaque ultime et annihilé les titans adverses...l'éclate totale...

 

Imaginé que dans Forza ou GT on vous permettais de jouer dès le départ avec la meilleur voiture du jeu mais qu'a intervalle régulier et jusqu'à la toute fin on vous obligeais à jouer avec la plus mauvaise voiture...voila vous y êtes c'est casse burnes...

 

Conclusion : mi-figue mi-raisin

 

Neuf chapitre, incluant le tuto c'est déjà trop long pour le scénario et pour simulé des combat de robot raté, mais c'est trop court pour réellement profiter du plaisir d'incarner un pilote dont la qualité du gameplay est évidente. A vil le prix je conseil au amateur du genre de se le procurer ne serait-ce que pour gouter à l'excellence du chapitre cinq.

 

Mais à mes yeux pour devenir une référence en solo Titanfall 2 aurai dû se débarrasser du titan d'une façon ou d'une notre afin de ce concentrer sur le gameplay du pilote.