TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Expeditions: Viking

CR de Expeditions: Viking - fini en 40 heures en mode "Ivar le Désossé" (normal) - un mode ironman est disponible
 
Expeditions: Viking est un RPG avec des combats en tour par tour qui se déroule à la fin du VIIIe siècle après J.-C. On y incarne un "thegn" (ou "thane", soit un chef) viking qui succède à son père disparu lors d'une expédition en Angleterre.
Mais la succession n'est pas sans difficultés : les clan est faible, les vassaux en profitent pour défier votre autorité qu'ils jugent peu crédible et les chefs voisins complotent pour s'emparer de pauvres terres trop longtemps délaissées par un chef absent. Une seule solution pour consolider votre pouvoir : monter une équipe (une "hird" ) et partir à votre tour en expédition en Angleterre à la recherche d'alliés, de butin ou de partenaires commerciaux.
 
Le jeu est un pur RPG. On commence par créer son personnage en choisissant son sexe, son physique, puis on définit ses attributs principaux (force, endurance, finesse, perception et mental) qui en feront au choix un guerrier, un archer, un voleur, etc. Des points de compétences sont également à attribuer pour spécialiser plus finement votre personnage, comme pour lui donner aussi quelques bonus passifs ou actifs et certains talents bien utiles lors des phases de campement. Cette phase est très importante car l'archétype que vous choisirez vous interdira ou vous ouvrira certaines possibilités dans les nombreuses phases de dialogues. Il vaut mieux avoir une idée bien précise du type de comportement que l'on compte adopter pour l'aventure (diplomatique, sournois, bourrin, etc.). Mais un personnage créé un peu n'importe comment n'est pas forcément bloquant ; ça rendra juste les choses un peu plus difficiles.
 
https://reho.st/medium/self/8514f33108adce32d12e0b30cfc3dc8aa418bb0f.jpg
 
On se déplace d'un lieu à l'autre sur une carte de campagne en 2D. Le temps s'écoule uniquement pendant cette phase. C'est important de le noter car le jeu est chronométré. Si ce n'est pas trop embêtant pendant la deuxième partie et l'expédition proprement dite (j'ai eu largement le temps), la phase de préparation au Danemark demande tout de même de ne pas s'endormir sur le pâté. Les camps figurés par de petits cercles rouges permettent à votre "hird" de se reposer et d'éviter ainsi certains malus en combats.  
La phase de campement est essentielle. Ce n'est qu'en campant que vos personnages pourront se nourrir, se soigner, réparer ou fabriquer armes, armures et consommables (s'ils en ont les compétences bien sûr). Toute blessure non soignée s'infecte et s'aggrave, même la plus bénigne (j'ai perdu un berserker comme ça).
Les lieux à visiter offrent les habituels villes, marais, bois, grottes et ruines anciennes.
 
https://reho.st/medium/self/9c5c968da17d4d2518d83447550418e10729c79e.jpg
 
Beaucoup de ressources à collecter dans ces différents lieux (c'est même un peu fastidieux parfois) mais assez peu d'objets à ramasser ; quelques armes et armures sur le corps des ennemis (dont certaines uniques) ; surtout beaucoup de composants (les marchands ne vendent et n'achètent rien d'autre) ; le bois, par exemple, vous sera très utile pour développer votre clan au Danemark.
Si vous voulez un certain type d'arme, de casque ou d'armure, il faudra le fabriquer vous-même ou passer commande auprès d'un forgeron. Les prix varient selon votre réputation auprès de la faction, du simple au triple.
 
https://reho.st/medium/self/beee5ac7ac337f296b6da969a94f47639deafdb6.jpg
 
Comme je l'ai dit plus haut, les combats sont en tour par tour. Et un tour par tour de plutôt bonne qualité. Si ce type de gameplay peut être parfois assez mou, ici, il se révèle assez dynamique et plaisant à jouer. Couverture, complémentarité, capacités spéciales, le jeu offre pas mal d’options tactiques pour triompher d’adversaires souvent plus nombreux. Les sensations sont là aussi : visuellement comme d'un point de vue sonore, on ressent bien l'impact des coups sur les corps (avec quelques démembrements) et les boucliers. L'IA, si elle a parfois quelques errances, est plutôt correcte ; elle cherche souvent la faiblesse, la trouve et s'acharne sur elle. Les archers font très mal et font souvent rager. La mort n'est pas définitive en combat ; par contre, elle est sanctionnée par une blessure plus ou moins grave qu'il faudra impérativement soigner lors d'un camp.
 
https://reho.st/medium/self/6e75efd0c09f32dd8ccf5229a88bd46c8adb5171.jpg
 
L'histoire est simple et agréable à suivre. Purement historique, avec quelques clins d’œil au folklore et au croyances vikings, on y trouve globalement aucune magie ou élément fantaisiste. Ni artificiellement compliquée ni grandiloquente, elle nous propose de suivre les aventures d'un chef de bande, presque un patron de PME viking, qui ne souhaite pas voir péricliter le clan, l'entreprise, que lui a laissé son père. Comme tout bon jeu de rôle, plusieurs choix s'offrent au joueur pour mener à bien son ambition. J'ai choisi tel clan au détriment de tel autre, ce qui m'a fermé toutes les quêtes que ce dernier aurait pu me proposer. J'aurais pu aussi attaquer tout le monde et piller. Ou simplement faire du commerce en ratissant les ressources sur la carte. Vous l'avez donc compris : le jeu a une bonne rejouabilité.
 
https://reho.st/medium/self/cf71f427b27a14d43e1fd367a0971b49a3b34226.jpg
 
Les plus :
- histoire sympa, intelligente et facile à suivre et ménageant pas mal de rebondissements
- un vrai RPG avec des décisions qui ont un impact
- combats intéressantes et tour par tour de bonne qualité
- le système de campement qui ajoute des éléments de gestion au RPG
- très jolies musiques
 
Les moins :
- quelques bugs qui restent, mais rien de bloquant et aucun crash constaté
- des temps de chargement un peu long sur mon SSD pour ce que ça a à charger (mais c'est vraiment pour chipoter)