TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

South Park: The Fractured But Whole

Petit CR des familles pour remercier mon Santa :)

Santa CR "You cracked my pant" :
South Park - The Fractured but Whole
(Octobre 2017, développé par Ubisoft San Fransisco et publié par Ubisoft)
 
https://reho.st/medium/self/43b8f86093c19dbba3014e6bbdc440345590cc2c.jpg
 
 
A Noel j'ai la fort grande joie de découvrir le beau cadeau du Sieur Boffad. Rien de moins que l'un des jeux sortis depuis peu et que j'attendais avec foutre impatience (au point que j'allais carrément me l'acheter à -50% aux soldes de Noël).  
 
South The Fractured but Whole, c'est ce titre qui a su pas mal faire parler de lui avant et après sa sortie. Souvent en termes fort moyennement flatteurs et quelques fois en tons plus nuancés.  
Repoussé de près de 9 mois pour "raisons purement fiscales", Voix Françaises hors du casting qui double la série depuis plus de 20 ans, Accueil des critiques assez froid et guères emballées à la sortie, un prix fort de 60 FUCKING EURO et au final le -50% environ deux mois après. Si on rajoute que c'est Ubisoft qui s'est occupé du développement et non plus Obsidian (occupé à ses propres projets comme "Pillars of Eternity" & "Tyranny" ), bah y'avait pas de quoi motiver une énorme attente ni même espérance.  
 
Mais quand on est un "pur" comme Bibi, quand on s'est enchaîné à de multiples reprises les 287 épisodes (à date) et qu'on est capable de sortit in petto un classement des meilleurs épisodes de 1 à 100 (enfin plus ou moins), bah on a malgré tout la hype pour le jeu.  
Même si ça pue sévère.
Mais après tout c'est normal : on parle bien de South Park là.  
 
Conclusion immédiate : "S*** hits the fan, guys"
 
 
https://reho.st/medium/self/9578e7a9e62302e59fc70652eaec8e83102051cb.jpg
 
J'ai passé 26 heures sur le jeu soit 50% de plus que sur "Stick of Truth" qui était une tuerie.  
Les 5 à 10 dernières heures j'en avais plus que ras-le-cul. Vraiment. Ça m'a fait ch**** comme écouter ma belle-mère discourir sur sa passion des points de dentelles, c'est dire.  
 
South Park the Fractured but Whole est un jeu paresseux, qui ne prend pas le moindre risque et ne développe pas grande ambition.  
Ca n'empêche pas de passer un bon moment pendant les 10 - 15 premières heures, parce qu'on retrouve un univers qu'on apprécie. Parce que les personnages et le délire ambiant continue de faire mouche. Parce que malgré tout il y a un vrai amour de la part des créateurs Parker et Stone dans leur œuvre et ça se sent à 200%  
 
(parce que la "merde", même si ça pue, et bien au moins ça une odeur.)
 
https://reho.st/medium/self/896a83487c9af8705b6c310714106a7e681ef7c7.jpg
 
 
https://reho.st/medium/self/10b58d1bda23c04c84c8525a36aa01147705e7af.jpg
 
 
Le gameplay est sympathique et permet pas de combos amusants. On aura tôt fait d'en maîtriser les tenants et aboutissants, même si le jeu va artificiellement s'étirer en ne débloquant personnages et habilités de combat que par tiers. Ce n'est pas un problème en soit, car Obsidian fait de même dans le titre précédent, mais ici le rythme imposé est complètement raté et on peine énormément à s'intéresser aux ressorts du scénario et des quêtes annexes.  
 
C'est LE problème de ce South Park : on sent clairement qu'il n'y a pas eu un véritable investissement de la part des développeurs. Tout est à reprendre niveau fignolage, qualité de finition ou même pour y chercher un peu d'âme.  
 
Ce jeu c'est une commande développée par une équipe B ou C ou même D d'Ubisoft et ce n'est rien de plus.  
 
Y'a quand même eu des choses qui étaient pas mal, notez :  
- Une certaine ambition pour le système de combat. C'est pas parfait mais ça change et c'est vraiment original par rapport à l'hypothèse précédent.  
- L'esprit South Park est bien là. La fin est complètement WTF et le mind-set + le gros retournement au milieu du jeu fait foutrement bien le café.  
- On a pas trop trop d'aller-retours. Bon quelques-uns mais ils ont gardé le système de déplacement rapide donc c'est cool.  
- Des environnements nouveaux dans la ville et une vraie "actualisation" en phase avec le tournant qu'a pris la série il y a peu. J'aime bien.  
- Cartman, Timmy, les parents de "New Guy", PC Principal et compagnie : on a beau dire, c'est fun de les avoir. Et puis le niveau de "Professor Chaos" et son armée : c'était franchement de la balle ça !
 
https://reho.st/medium/self/94f38cb50f17b45092fd429d02d2d897846d3bb3.jpg
 
Pas un mauvais jeu pour autant donc, parce qu'il y a eu un minimum syndical qui est respecté, mais à certains moments on passe pas loin du foutage de gueule.  
 
Pêle-mêle les trucs qui m'ont exaspéré :  
- La gestion de l'inventaire est déguelasse. Même à la manette. D'ailleurs sans manette c'est quasiment injouable.  
- La caméra dans les combats : merci Jean-Michel Cadrage, putain quand l'arène est trop grand y'a le tiers du bousin qui est invisible ! Pour un truc où on doit se placer au tour par tour, c'est méga utile ! Une fois sur deux on se fout pile dans la ligne de visée d'un ennemi.  
- Simplification éhontée du gameplay : on rajoute un artefact passif qui augmente quelques stats et c'est tout ! Pas d'équipement autre que cosmétique (d'un gout douteux au passage), autrement dit c'est pas dans ce jeu qu'on peut essayer de faire des combos ou de s'essayer à plusieurs builds :o
- des transitions qui coupent l'action dans tous les sens : horrible ! Sérieux j'ai bien du perdre 3 à 5 heures de jeu en tout pour ces cochonneries. Et ne parlons de certaines des scènes qu'on ne peut pas passer et qu'il faut se retaper ! Et évidemment c'est souvent avant une phase de boss difficile.  
- dans le même esprit, des mini-jeux à la con qui ne servent strictement à rien et qui sont obligatoire
- J'ai dit "difficile" ? Et bah oui ! J'aurais pas cru mais ce jeu présente des pics de difficulté ultra mal gérés. En fait, ce sont des boss "spéciaux" (mais obligatoire à affronter dans l'histoire) qui ne peuvent être tués qu'en faisant certaines actions pendant le combat. Sauf que le jeu n'explique rien donc on meurt souvent une ou deux fois avant de commencer à comprendre. Super les gars…. Et ne parlons des ennemis à qui on donne parfois des capacités complètement cheatés juste dans ces événements :o
 
https://reho.st/medium/self/09536cdd28d53aed55991ef3ebd2c3d7b8981980.jpg
 
Tout ça, ça finit par rendre le jeu rédhibitoire pour moi. Non pas qu'il soit buggé ou infinissable, mais tout simplement parce que ça tue le fun. On en a ras-le-cul. Au point de se "forcer" pour passer tous ces trucs chiants. Sans parler d'un aspect "couloir" beaucoup plus prononcé que le précédent volet (avec un nombre de "capacité" et de possibilités de résoudre les situations bien moindres).  
 
Le pire c'est qu'il aurait suffi d'un peu plus d'implications pour rendre le jeu intelligent dans son système, agréable à jouer, peut-être un peu plus court mais au moins dense et intéressant. "Stick of Truth" se finissait en 16h grosso modo et c'était formidable. Là, on a dix de plus et c'est absolument horrible.  
Ubisoft n'a rien investi dans ce jeu à part le minimum : les assets sont strictement les mêmes, l'histoire n'est pas développé et la seule originalité vient du gameplay. M'est avis que ça n'a pas dû leur couter bien cher et que les ventes ont été suffisamment au rendez-vous que ça fut très très rentable comme opération.  
 
Et c'est tout simplement inadmissible. A 30 euros je crois que j'aurais hurlé ma maman. Là, en cadeau, ça passe et encore une fois j'ai passé un moment correct.  
 
Mais p***** j'ai mal au cul de voir ce qu'ils ont fait du jeu. Comme j'ai du recul, je mets pas toutes les équipes de Ubisoft dans le même panier. N'empêche que présentement, j'ai envie de prendre le taxi jusqu'à Montreuil et de leur déposer un bon gros étron bien odorant devant la porte.  
 
Ça resterait dans la thématique :o
 
TL,DR : South Park the fractured but whole, c'est pas génial. Mais pas  fuir non plus.
Pour les fans qui joueront en VO : 20euros.  Les autres : 10 euros grand max.