TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Homefront: The Revolution

Bonjour tout le monde!
 
A la demande générale, ou presque, je viens vous faire un CR sur Homefront: the revolution, le jeu tant acclamé par Mukumi.
 
https://static.giga.de/wp-content/uploads/2011/11/homefront-the-revolution-titelbild-rcm480x0.jpg
 
Commencons par un peu d'histoire. En 2011, Kaos Studio avait développé le jeu Homefront et THQ était le publisher. Mais THQ a fait faillite et les droits sur le jeu ont été revendus à Crytek. Mais Crytek a revendu ces droits à Koch Media lors d'une restructuration interne. Alors quand Deep Silver (une branche de Koch Media) a voulu lancer un reboot, ils se sont demandé à qui confier ca...
 
Who you gonna call? Dambuster!
 
 [:so-saugrenu:4]  
 
Donc Dambuster Studios se lance dans le développement. Il faut savoir que ces gens là sont les ceux de Crytek UK (Time splitters, mais aussi Crysis 2 et 3) donc des gens sérieux et ainsi la hype était assez haute quand le jeu a été annoncé en juin 2014 à l'E3.
 
C'est une révolution!
 
 [:etienne000:2]  
 
Quand Crytek a commencé à mettre les doigts dans le cambouis, les développeurs ont décidé de partir dans un monde open world, basé à Philadelphie, au lieu du format linéaire du 1er opus. Et donc c'est en 2016 que nous pouvons enfin nous retrouver dans la ville sous occupation par les nords-coréens. Bien-sûr, les américains ne se laissent pas faire et on se retrouve dans une cellule de la résistance, pour buter du coréen du nord et des collaborateurs. Et ca va faire mal!
 



 
Au nord, c'était les coréens
 
Oui, je me permets ce petit bash laid.  [:manfoo:1]  
 
Donc les coréens sont méchants, nous on est les gentils et on doit motiver la population à se rebeller. On va donc avoir droit à différentes missions, encadrées par les leaders de la rébellion, qui sont quand même un peu paumés par fois car il leur arrive d'essuyer des revers. Le joueur a donc la possibilité soit de rusher les missions principales (et de passer à côté de pas mal d'endroits sympas) ou d'accomplir les quêtes annexes (libérations de points de contrôle, assassinat, ...) mais aussi de chercher les achievements pour un 100%. En vrai, pas mal de répétitions qui en feraient en fait un bon jeu Ubisoft. :o J'ai un peu plus de 12 heures de jeu, ne l'ai pas encore fini, mais chercher à allumer toutes les radios pour propager la bonne parole de la révolution, ca prend du temps.
 
Go home, bas du front!
 
 [:kimonox]  
 
Les coréens sont donc assez fachistes sur les bords, veulent une société ordonnée et ultra-militarisée ainsi qu'un contrôle permanent de la population. Les patrouilles, les vigiles, les drones de surveillances et autres caméras de sécurité sont donc monnaie courrante dans cet open world. Le joueur a quand même le choix de les éviter, les détruire ou de chercehr la confrontation directe, tactique qui souvent finira mal, l'ennemi revenant toujours en surnonmbre.
 
Le souffle sur les plaines de la Pennsylvanie américaine
 
 [:che guevarrec]  
 
Le monde est vivant, avec des civils qui mènent leur vie ou des résistants qui taguent les décombres de la ville, et pas seulement des ennemis en balade. Suivant le nombre de Points de contrôle que l'on a libérés, on croise plus ou moins de résistants (quand je vous disait qu'il y avait un Petit côté jeu Ubisoft...).
 
La météo est particulièrement bien rendu dans cet open world. Les cycles jour / nuit sont également bien rendus, mais pas en temps réel. Par contre, je ne suis pas sûr de leur influence sur le Gameplay... Perso, je n'ai rien remarqué de vraiment différent. Il y a des lits dans les abris de la résistance, mais pas de jauge de fatigue, donc pas besoin de dormir :/  Dommage, c'était une bonne idée.
 
Les décors sont typiques à chaque zone, mais pas vraiment variés. L'histoire présente un scénar assez bateau avec beaucoup de trous de logique, mais bon, après tout, on est dans un FPS et pas dans un cours de philo.
 
Les questions du scénar sont simples: le Leader de la résistance pourra-t-il être sauvé des griffes de Simpson, le terrible collaborateur maire de la ville? Tout repose dans nos mains! A nous de libérer Bob. Heu, Walker, pardon.
 
http://s3cf.recapguide.com/img/tv/117/6x5/The-Simpsons-Season-6-Episode-5-10-aa3e.jpg
 
Tu tires ou tu pointes?
 
On a une belle panoplie d'armes de disponible, du pistolet au panzerfaust. En plus, toutes ces armes sont modables avec les dollars in-game que l'on gagne en ramassant les objets de valeur dans l'open world (les objets interactifs clignotent en blanc...). En pratique, c'est rigolo au début et puis on finit par n'utiliser que 3 armes. En plus, les menus pour modder ses armes ne sont pas très clairs. Dommage, c'était une bonne idée.
 
Appuyer sur "E"
 
Autant le déplacement avec WASD et la souris est naturel, autant le piège de la touche "E" en tant que touche d'action est terrible! Pour ouvrir un magasin d'armes: E. Pour looter les objets interactifs: E. Pour pirater des terminaux: E. Pour monter sur une moto: E. Pour recruter des résistants: E. Pour annuler le recrutement d'un résistant: E. Pour ouvrir une porte: E. Ensuite, on bouge un peu plus sur le clavier, avec R pour recharger, T pour la lampe torche, G pour les grenades... et H pour se healer!  [:gordon shumway:5]  Dans un FPS, après recharger, c'est peut-être la touche la plus utilisée... et du coup la touche la plus éloignée des autres sur la main gauche??? Je me suis déjà retrrouvé à me balancer une grenade dans la tronche au lieu de me healer (pas de joke sur mon skill, merci). Alors oui, je conseille de reconfigurer les touches suivant vos habitudes.  Dommage, c'était une bonne idée.
 
Mukumi avait donc raison: c'est quand même un bon jeu, non?
 
Non. Si. Mais non en fait.  
 
C'est une bonne occupation pour les jours de pluie, c'est un bon FPS avec des ennemis pas trop cons, mais l'IA des résistants est aux Fraises (pourquoi tu te fous devant moi? Tu vois pas que je snippe du coréen?). Dommage, c'était une bonne idée.
 
Certains scripts ne se lancent pas à temps ou pas du tout. On se retrouver à re-loader à partir du check point précedent. Des missions secondaires sont dispos sur la carte, on passe 30 minutes à les cherher avant d'abandonner, pour apprendre plus tard dans le scénario principal que l'on vient de les rendre disponibles. On a des zones de respawn des ennemis en plein champ visuel aussi:
 
https://g.redditmedia.com/unhcsm0jrU_Y_KwN_N_iaqP9JyoVuFKXzja_iQeQU88.gif?w=320&s=53f9570e9e47b964ad73add19cf4d3cd
 
Génial pour l'immersion  :o  Dommage, c'était une bonne idée.
 
Allo, la technique? On a un problème
 
Et pas rien qu'un! Les devs devraient quand même remettre les doigts dans le moteur. Les doigts, pas la tête!
 
http://www.gamesasylum.com/wp-content/uploads/2016/06/HomefrontGlitch1.png
 
Ce garage est d'ailleurs une belle source de bugs et autres glitchs: si on y revient plus tard, on retrouve toute la fine équipe figée au même endroit, le mec couché par terre inclu, ainsi qu'un PNJ qu'on a vu mourir un peu plus tôt... Dommage, c'était une bonne idée.
 
En fait, dès qu'une truc ne marche pas comme on veut, on se demande si c'est un autre bug ou une feature... Il y a des quêtes pour un gamin de CP (regarde par où tu peux entrer là, y'a des gros draps bleus à la fenêtre pour te guider...) ou des quêtes super difficiles (le point de contrôle est sur la map et te dit de rechercher 8 kits de médocs, bien cachés).
 
J'ai passé plus de 12 heures dessus: je ne suis pas maso, les bugs me laissent placide
 
Alors il y a des bugs, c'est mal fini, c'est pas patché, la difficulté est mal dosée et je ne me laisse pas porter par l'histoire - certains PNJ non plus d'ailleurs:
 
https://thumbs.gfycat.com/UnluckyClosedColt-size_restricted.gif
 
Dommage, c'était une bonne idée.
 
Mais je continue, je persiste, parce qu'au final c'est un bon FPS. C'est peu, mais pour moi ca veut dire beaucoup: le level design est intéressant, la liberté offerte dans l'open world est sympa, les objectifs sont variés.
 
Ma conclusion: à acheter, en soldes certainement, mais à acheter si on aime les FPS. :jap:
 
Dommage, c'était une bonne idée. Mais un peu trop ambitieux peut-être ou sorti trop tôt.