TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Dragon Age II

mini-CR Dragon Age 2
 
http://tof.canardpc.com/view/800319f9-0a3e-4988-85c9-6cf2a41a5433.jpg
 
Enfin, terminé le petit frère attardé de la série...  
On commence par le bon point : le moteur du jeu est plus évolué, et avec les textures hautes résolutions, le jeu est supportable à voir. Les personnages sont plus détaillés, les races sont d'ailleurs différentes physiquement par rapport au premier épisode, aussi bien pour le meilleur (les Qunaris), que pour le pire (Les elfes...).
 
http://tof.canardpc.com/view/65a5d89f-1619-4b57-b53b-cbf5889bd8d0.jpg
Sans commentaire...
 
Je suis plus mitigé à propos du scénario, qui arrive à être plus sombre, mais moins adulte, nous offrant un point de vue différent sur les principaux acteurs de l'univers (les mages, la chantrie, les templiers) ce qui est plutôt pas mal, mais il manque ce petit côté humour noir détâché du premier opus. D'ailleurs certains personnages de l'épisode précédent nous font des petits coucous sans intêret, il arrive même que vous ayez à en tuer un, plusieurs fois, en une demi-heure de jeu. Pour les pervers, oubliez les scénes de sexe moîtes en trio avec Morrigan et cie, là c'est encore plus soft. Mais comme les partenaires possibles ont tous une sale gueule c'est pas une grosse perte.
 
http://tof.canardpc.com/view/668e8b1f-91cb-43d9-b783-c4646b007b00.jpg
Aveline, je me touche déjà rien qu'à penser au coït tout habillé qui nous attend...
 
Bon point par rapport à Dragon Age premier du nom, notre personnage est doué de la parole, mais en contrepartie on hérite du système de dialogue de Mass Effect, ce qui fait qu'entre ce qu'on pense dire et ce qui va être dit on a quelques fois de mauvaises surprises : face à un gigolo qui me propose de me ramoner la cheminée, j'avais deux réponses possibles : "Pourquoi pas" et "Sans hésitations". Gros moment de frayeur.
 
On termine avec les points négatifs, c'est à dire, tout le reste : le gameplay est rachitique, et la vue de dessus stratégique a disparu, tout se fait à la troisième personne. Les combats sont pauvres stratégiquement, on s'emmerde ferme, ça aurait pu finir en un hack&slash médiocre mais les compétences ont un cooldown bien trop importants pour donner de la nervosité, on est obligé de laisser son perso utiliser son auto-attaque faiblard contre des ennemis qui ressemblent plus à des poteaux et des sacs de points de viess qu'à des PNJ dôtés d'une intelligence artificielle quelquonque. D'ailleurs ceux-ci sont peu diversifiés. Des araignées, des dragons, des morts-vivants, des démons, c'est tout. Un bestaire classique, convenus, et sans intêret.
 Quand on tombe dans l'arcade, autant y aller à franchement, là le jeu se retrouve le cul entre deux chaises avec des combats mous et peu passionnants sans aucune stratégie.
 
Autre chose, les zones à parcourir : 5 quartiers ridicules d'une grande ville, 3 zones extérieures dont on fait le tour en 10 minutes chacune, et c'est marre. On visitera le tout pour chaque chapitre (y'en a trois). On ne remarque pas ce défaut durant la première partie du jeu. Arrivée à la seconde, quand on rentre dans une nouvelle zone que l'on a déjà parcourue précédemment, dans un autre endroit, il y'a 15 minutes, on se dit qu'il y'a embrouille. Quand on refait la même zone une septième fois, par une autre entrée et à l'envers, on pète les plombs. Manque de temps, les développeurs n'ont réalisés que 5 donjons, que l'on traversera dans tous les sens, avec des passages fermés ou ouvert. Mais ça va, la dernière partie du jeu a été torché très vite, en 4 à 5 heures c'est bouclé (quêtes annexes comprises).
 
Comptez 25 heures pour le terminer en long et en large. Ce jeu n'est pas une purge, il a juste été fini vite fait sur le capot d'une Renault 5 pour toucher les allocs, avec une année de développement en plus, il aurait pu être bon.