TheTartuffeBay.org

« Seulement -80% ? J'attendrai les soldes. »
Un Maitre Tartuffe

CROTYpedia

Get Rich or Die Gaming

#tagCR
#santaBouse
#pitiéPlusJamaisCa
#tartuffebayNoticeMeSenpai

 

Get rich or die gaming

 

https://steamcdn-a.akamaihd.net/steam/apps/395910/header.jpg?t=1447377609

 


Genre existant depuis maintenant des décennies, le point ‘n click n'a cessé d'évoluer,  démarrant avec le jeu d'aventure textuel, puis nous faisant découvrir des pépites telles que Simon the Sorcerer, Monkey island, Day of the tentacle et adoptant de nouvelles formes pour nous livrer des joyaux comme les jeux de TellTale ou le fameux Life is Strange de Square Enix.

 

Aujourd'hui, la pépite est offerte par theartemis et se nomme Get Rich or Die Gaming

 

Ce chef d'oeuvre commence par une cinématique d’une qualité graphique jusque là sans égal dans ce genre : le héros se fait dégager de chez lui par son père car il joue trop à Dotm, un jeu videal en ligne. 

 

On nous dépose dans la rue et le jeu commence vraiment. La première chose qui m'a frappé est la fluidité des contrôles. 

 

Là où un point'n’ click classique nous force à cliquer pour se déplacer, on utilise les flèches pour bouger d'un écran à l’autre, et en 2.5D attention ca rigole pas ! 

 

Enivré par la liberté, je suis rentré dans le cybercafe et le maitre des lieux, déguisé en pikachu a décidé de ne pas me laisser jouer. 

 

Je repars donc, déçu et me dirige vers la voiture qui était arrivée lorsque j'avais pris contrôle de mon personnage. 

 

Je discute donc avec un homme riche qui m'explique que dans la vie pour gagner des sous il faut acheter bas et vendre haut. Il me donne aussi 10$ pour lui avoir ramassé une liasse de 1000$.

 

Je vais ensuite dans la boulangerie, où le boulanger me dit qu'il veut un menu maxi best of, frites et coca. 
Chance pour moi, il y a un fast food et le menu maxi bestof est a 10$ ! 
Je ramene son repas au boulanger et je peux lui faire payer 5,10,20 ou 50$ ! 
Je lui propose de payer 20$ et voilà qu'il s'énerve et me file 5$ et une engueulade. 

 

Je sors déçu de son établissement et alors que je vagabonde, un asiatique me casse la gueule et me vole mon pognon. 
Je me réveille face au riche qui m'explique que c'est pas grave et me file 100 balles. 

 

Et c'est à partir de là que tout déraille. 
Il est possible de softlock le jeu si on ne suit pas exactement le chemin choisi par les développeurs et c'est ca qui en fait une bonne santa-bouse. 

 

On peut retourner acheter des menus maxi bestof sauf qu'il ne faut pas sinon on a pas assez d'argent pour la suite. 
On peut échanger nos habits avec ceux d'un clodo mais ça ne débloque pas le dialogue d’un personnage nécessaire pour la suite de l'aventure. 
La bonne chose a faire est d'aller voir le dealer, se faire refouler parce qu'on ressemble a un flic sous couverture, échangé ses habits avec le clodo et acheter la drogue. 

 


La suite de cette pépite ? 

 

Je vous laisse la découvrir, je n'ai pas eu l'occasion de la faire, aucun personnage ne souhaitant m'acheter ce petit sachet, même en suivant un let's play sur youtube. 

 

En conclusion, Get Rich or Die Gaming nous offre une pépite du point'n click avec des graphismes originaux, un scénario en béton et un sound design minimaliste. 

 

Merci theartemis pour ta bouse, dommage qu'elle fût pleine de bugs, mais c'est généralement le cas. Merci pour cette heure de souffrance que je me suis infligée. :o